Raconter la façon dont une colonie devient un Etat souverain.
Entrez un sous-titre ici


Entre 1947 et 1962 se déroule la principale phase de décolonisation. C'est la période pendant laquelle s'affronte la France face à l'Algérie dans le cadre d'une guerre de décolonisation.

Sur une population de 9,5 millions d'habitants vivants en Algérie, près d'1 million sont des français d'Algérie, l'immense majorité étant des algériens musulmans (8.5m). Ces derniers subissent des inégalités : face à la santé (les algériens ont moins accès aux soins qu'aux français résidant là bas, le taux de mortalité infantile est très élevé pour les algériens), face à l'éducation ( 1 enfant sur 5 sont scolarisés chez les algériens contre tout les enfants chez les français d'Algérie) et face à l'économie ( les français d'Algérie possèdent de plus grands domaines agricole que les algériens). De plus, les algériens ont été mobilisés pour les guerres mondiales ils ont donc payés le prix du sang. Suite à çela, ils demandent pacifiquement plus de droits et d'autonomie, avec le soutien de l'URSS, des USA et de l'ONU. Mais la France refuse toute les propositions.

L'Algérie créer le FLN ( le front de libération national), un groupe de militant luttant pour l'indépendance de l'Algérie. Ils veulent lutter à cela par tous les moyens (conflit armé..). La guerre d'Algérie débute alors le 1er Novembre 1954 ( la Toussaint rouge) par une vague d'attentas simultanés sur plusieurs endroits au territoire algérien. Cette guerre oppose donc FLN contre l'armée française. En Algérie on parle de guerre de libération mais en France on parle de guerre de pacification.

La guerre aura duré 8ans ( de 1954 à 1962) avec un bilan humain de 430 000 morts et des centaines de village détruits ( bombardements aériens). Les Français l'Algérie sont contraints de partir de l'Algérie pour la France, ils seront 600 000. Ils seront pris en charge par l'Etat français sous le nom de Pieds noir. Les Algériens ayant combattus aux cotés des Français sont victimes de la vengeance en Algérie car ils sont considérés comme des traîtres. On les nomme les Harkis, ceux qui partent en France seront regroupés dans les camps jusqu'au années 1970. La fin de cette guerre achèvera la fin de la IVe république en France, à la tête du général de Gaulle. L'Algérie devient donc un état indépendant, dirigé par le président Abderrahmane Farès , qui gagnera sa place au sein de l'ONU.