Caractériser le régime totalitaire sous Adolf Hitler.
Entrez un sous-titre ici


Dans les années 1930, l'Allemagne nazie est dominée par un régime totalitaire. Cela correspond à un régime politique qui par un ensemble de moyens (propagande, terreur,..) cherche à soumettre et à se faire obéir de la population. Ce régime se caractérise par la dictature de Hitler, la terreur qui en a résulté, l'embrigadement de la population et son idéologie antisémite et expansionniste.

Adolf Hitler, après une tentative de coup d'état en 1923, est nommé chancelier le 30 janvier 1933. Après avoir fréquenté certains groupes, son idéologie est raciste et antisémite : il défend la race aryenne. Il installe rapidement une dictature après la formation du NSDAP, le parti nazi. Tous les partis autre que ce dernier sont interdits, il supprime aussi la liberté d'opinion et celle de presse. Aussi, il instaure le culte de sa personnalité : par exemple sur les affiches, il est représenté en homme bon, qui guide le peuple, aussi, il occupe la plupart de la place sur ces dernières. Il fait de la propagande : avec la radio, le cinéma, les poèmes, la presse...

Plus tard, une police politique est formée : la Gestapo. De même que la SA (section d'assaut) puis la SS ( escadron de protection). La Gestapo a pour mission de traquer les opposants politiques et de les envoyer en camps de concentration ou de les « abattre ». Il y a aussi beaucoup de persécutions contre les homosexuels, les tziganes, les criminels... : c'est la Terreur.

Aussi, Hitler veut que l'ensemble de la population soit sur la même longueur d'ondes : il veut qu'une « transmission » des idées nazies ait lieu. Des leurs jeunesses, il embrigade les personnes : des organisations de jeunesse sont formées comme « les jeunesses hitlériennes ». Il organise aussi de grandes parades sportives et militaires à sa gloire.

La politique de Hitler et raciste et antisémite, il défend la race aryenne. Ainsi, à lieu la nuit de cristal, du 9 au 10 novembre 1938 : les magasins juifs sont détruits, les vitrines brisées. Des violences contre les juifs sont organisées contre l'État, des marques apparaissent sur leur passeports et les mariages « mixtes » sont interdits : les lois Nuremberg en 1935.

Sa politique est aussi expansionniste : il remilitarise la Rhénanie en 1936, il réarme le pays avec le rétablissement de l'industrie d'armement, créant une baisse du chômage. Il annexe l'Autriche en 1938 et attaque la Pologne le 1er septembre 1939.